Le village de Lavigny Imprimer
Lavigny est un village du canton de Vaud situé sur la Côte, dans le district de Morges. Il est entouré par les communes d’Aubonne, Saint-Livres, Yens, Villars-sous-Yens et Etoy. Au 31 décembre 2012, le nombre de ses habitants s’élevait à 870.

Situé sur la route de l’Etraz qui relie Nyon à Cossonay, Lavigny se trouve à une altitude moyenne de 517 mètres, à mi-chemin entre le Lac Léman et le Jura. Un panorama s’étend sur la totalité du lac, ainsi que sur les Préalpes et les Alpes, du Moléson au Salève, le tout dominé par le majestueux Mont-Blanc. Au nord, les forêts et monts du Jura complètent ce paysage.

L’histoire de Lavigny se conjugue depuis plus d’un siècle avec celle de l’Institution de Lavigny. Cette institution est spécialisée dans l’accueil des personnes souffrant d’affections neurologiques. Une autre institution, la Fondation Perceval, offre aussi, à Lavigny, une petite structure d’accueil pour des personnes souffrant d’affections psychiques.

Comme infrastructures collectives, Lavigny possède un bâtiment scolaire qui abrite des classes de niveaux enfantines et primaires. Une crèche, « Pomme-Cannelle, ainsi que le jardin d’enfants « Rikiko », accueillent les tous petits. En 2004, Lavigny a construit une salle polyvalente offrant des disponibilités pour des activités sportives, culturelles ou récréatives. Un terrain de football, homologué, ainsi qu’un stand de tir complètent cet inventaire.

Lavigny met à disposition de ses habitants et de ses hôtes de passage toute une palette d’opportunités de loisirs, telles que le cyclotourisme, la marche et le swingolf. Plusieurs sociétés animent la vie villageoise. Nous y trouvons une société de tir, des clubs de football, de badminton, d’unihockey, de pétanque, d’éducation canine, de gymnastique. L’été, la piscine d’Aubonne ou les plages du Léman accueillent les baigneurs. L’hiver, en quelques instants, il est possible de pratiquer différents sports à la Vallée de Joux, Saint-George ou au Massif de la Dôle. Pour les amoureux de la nature, Lavigny possèdent quelques biotopes dont un, constitué par un étang appelé familèrement « la Gouille », accueille des batraciens. C’est ce qui a valu le surnom des habitants de Lavigny.

La vigne que nous trouvons sur les armoiries de Lavigny revêt une grande importance dans la vie du village. Une surface importante du territoire communal est recouverte de vignes. Trois vignerons-encaveurs locaux proposent leurs produits que l’on peut déguster directement chez eux ou à l’Auberge de la Croix-Blanche.

Lavigny possède deux « châteaux ». Le plus ancien, le « Château Tronchin », propriété de la Fondation Ledig-Rowohlt, accueille durant l’été des auteurs d’origines diverses. L’autre, maison patricienne, est en cours de restauration.

En termes d’activités économiques locales, quelques petites et moyennes entreprises offrent des services et produits dans différents domaines : métiers du bâtiment, garage, fiduciaires, conseils, auto-école, publicité, épicerie, agence postale, etc. Nous pouvons également mentionner une installation de production de gaz à partir de déchets naturels.

Au niveau régional, Lavigny se situe au nord de la zone de « Littoral Parc » où des grandes enseignes, ainsi que différents sites de fabrication se sont installés.

Pour accéder à Lavigny, en voiture, à partir des sorties 14 (Aubonne) ou 15 (Morges) de l’Autoroute A/E25, puis suivre les indications. Deux lignes de transports publics assurent la liaison avec les gares CFF de Morges et d’Etoy.